Jeremy Ledda est un musicien batteur, percussionniste autodidacte.

Il joue dans plusieurs formations rock, punk avant de créer le groupe noise rock Pauwels, avec lequel il tourne en Europe sillonnant les squats et autres lieux alternatifs.

L’improvisation ou plutôt la « succession de phrases aléatoires », font partie de sa pratique, participant ainsi à divers projets comme OOZZ en 2008, créant un dialogue entre une Opel Kadett et une batterie.
Il enregistre un vinyle avec Charles Pennequin dans le groupe éphémère Les Chiens d’la Casse, avec HMMM et Tobias avec lesquels il joue au Japon à Hiroshima Art Document en 2013 et 2014.

Il participe aussi récemment à la composition de la bande son du dernier film de Ulla Von Brandenburg,
It Has a Golden Orange Sun and an Elderly Blue Moon, nommé au prix Marcel Duchamp2016, ainsi qu’à la création sonore pour une pièce de Cécile Le Talec lors de l’exposition Le silence des angles morts en 2016.